Charles Juliet, lauréat français 2003-2004

Séjour de M.Charles Juliet, à la résidence d’écrivain Randell Trust Cottage.

JPEG

Charles Juliet, deuxième lauréat de la résidence d’écriture Randell Trust Cottage à Wellington, a séjourné en Nouvelle-Zélande d’août 2003 à janvier 2004.

Charles Juliet s’est très rapidement adapté à la vie néo-zélandaise et a eu l’occasion de voyager dans toute la Nouvelle-Zélande pour parler de son oeuvre et aller à la rencontre de son public étranger.

Durant ces 5 mois, il a rencontré, entre autres, de nombreux écrivains et poètes néo-zélandais (Fiona Kidman, Vincent O’Sullivan, Greg O’Brien, Patricia Grace) dont les lauréats du prix Katherine Mansfield qui ont séjourné en France à Menton, des peintres, sculpteurs, galeristes, historiens et professeurs du secondaire et universitaires.

Charles Juliet a largement contribué à la promotion de l’écrit français en Nouvelle-Zélande. Pendant ces 5 mois, il a parcouru le pays pour donner des conférences-lectures dans les universités de Wellington et Auckland, dans les Alliances Françaises, d’Auckland, Christchurch et Dunedin, à la bibliothèque d’Akaroa. Il a également participé à différents colloques.

M. Juliet a tenu le journal de ces 5 mois passés à Wellington, qui sera publié en janvier 2005. Suite à sa participation au festival international de la poésie organisé pour la première fois à Welligton en octobre 2003, une sélection de ses poèmes a été publiée. Sa passion pour le rugby l’a amené à rencontrer Chris Laidlaw, ancien capitaine des All Blacks, et a écrire un article pour une revue spécialée française.
Un de ses livres est également au programme cette année en littérature française à l’université de Victoria de Wellington.

De retour à Paris, M. Juliet va travailler en collaboration avec un poète néo-zélandais sur une anthologie de poésie néo-zélandaise. Des traductions en anglais de poèmes et de textes de Charles Juliet sont actuellement en cours.

Dernière modification : 28/11/2014

Haut de page