Cinq nouveaux projets de mobilité scientifique entre la France et la Nouvelle-Zélande pour 2015-2016 [en]

PNG

Chaque année, le programme Dumont d’Urville offre une aide à la mobilité de chercheurs entre la France et la Nouvelle-Zélande. Créé en novembre 2005, ce programme est financé conjointement par les ministères français et néo-zélandais. Son objectif est de développer les échanges scientifiques et technologiques d’excellence entre les laboratoires de recherche publics ou privés en favorisant les nouvelles coopérations. Depuis sa création, plus de 50 projets ont bénéficié de ce soutien. Cinq nouveaux projets ont été sélectionnés pour 2015 – 2016 et feront l’objet d’échanges entre les laboratoires français et néo-zélandais (voir tableau ci-dessous).

JPEG

Plus d’informations :

Campus France
Royal Society

Contact : cooperation.wellington-amba[a]diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 26/09/2016

Haut de page