David Fauquemberg, 2015 [en]

David Fauquemberg

JPEGLe Randell Cottage, résidence d’écrivains français et néo-zélandais située à Wellington, a accueilli l’auteur français David Fauquemberg en janvier 2015. L’auteur a été sélectionné par un panel rassemblant des représentants de l’ambassade, du Randell Cottage Trust, de l’université de Victoria, de l’alliance française et de la National Library of New Zealand.

Né en 1973, David Fauquemberg vit dans le Cotentin. Romancier, auteur de récits pour les revues XXI, Géo et Long Cours, il est également traducteur – Nadine Gordimer, R.L. Stevenson, James Meek, Willy Vlautin… Après des études littéraires ponctuées de périples en Patagonie ou en Laponie, et d’une traversée de l’Atlantique à la voile, il enseigne la philosophie quelques mois avant de prendre la tangente. Deux années en Australie lui inspireront son premier roman, Nullarbor (Hoëbeke, 2007), pour lequel il obtient le Prix Nicolas Bouvier. Mal Tiempo (Fayard, 2009), dont l’intrigue se déroule dans le milieu de la boxe à Cuba, a reçu le Prix Millepages, le Prix des Hebdos en Région et le Prix de la Ville de Caen. Paru en 2013 chez Fayard, son dernier roman Manuel El Negro est le fruit d’une longue immersion dans le monde des gitans flamencos d’Andalousie.

David Fauquemberg a séjourné au Randell Cottage de mi-janvier à mi-juin 2015. Lors de son séjour, le résident a été invité à animer un cycle de rencontres-littéraires autour de son œuvre dans les principales villes du pays.

Photo copyright : Christine Tamalet

Entretien radiophonique avec David Fauquemberg sur Radio NZ

Lundi 26 janvier, David Fauquemberg, a évoqué avec Eva Radich de l’émission « Upbeat » sa carrière d’auteur et les nombreux voyages qu’il a effectué grâce à son métier.

Réception d’accueil à l’honneur de David Fauquemberg

Mercredi 4 février, une réception s’est tenue à la Résidence de France afin d’accueillir officiellement David Fauquemberg.

JPEGLa Première Conseillère, Mme Agnès Hamilton, et le Conseiller de coopération et d’action culturelle, M. Raynald Belay ont prononcé des paroles de bienvenue à l’attention de M. Fauquemberg, lui souhaitant tout le meilleur pour sa résidence de six mois au Randell Cottage. M. Belay a relaté quelques-unes des expériences remarquables vécues par l’auteur, notamment un séjour de deux ans en Australie qui lui a inspiré le livre « Nullarbor » ainsi qu’une période prolongée en Andalousie, lors de laquelle il s’est immergé dans la vie des gitans et leur culture du flamenco.

Membre du comité du Fonds d’amitié France-Nouvelle-Zélande et ancienne Ambassadeur de Nouvelle-Zélande en France, Sarah Dennis a aussi exprimé son plaisir d’accueillir David Fauquemberg en tant que lauréat 2015, et a remercié tous ceux et celles qui avaient contribué à la sélection du candidat, et qui participent à l’entretien du Randell Cottage.

Fraîchement arrivé à Wellington, David Fauquemberg a expliqué qu’il découvrait la ville au fur et à mesure du quotidien, mais que jusqu’au présent il avait été agréablement surpris par la capitale et le bel été dont il a pu profiter. Il se dit impatient d’absorber la culture néo-zélandaise tout au long de ses voyages dans le pays et de profiter de son expérience au sein de la résidence.

Étaient présents à cette réception, les amis du Randell Cottage, les membres de son comité, des représentants du ministère de la culture et du patrimoine de Nouvelle-Zélande, et plusieurs écrivains néo-zélandais renommés, qui ont tous profité de l’occasion pour rencontrer et échanger avec l’auteur.

Dans le cadre de son séjour au Randell Cottage, David a effectué une tournée dans plusieurs Alliances Françaises en Nouvelle-Zélande afin de rencontrer et discuter avec leurs étudiants et membres, qui auront l’occasion de découvrir son parcours professionnel.

David Fauquemberg à la Bibliothèque Nationale de Nouvelle-Zélande

JPEG

Une soirée avec David Fauquemberg

Après le succès de sa tournée dans plusieurs villes de Nouvelle-Zélande, l’auteur français primé David Fauquemberg s’est lancé dans la dernière étape de sa tournée littéraire avec des événements à Wellington et à Palmerston North, ainsi qu’un événement spécial à la Bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande.

Le 13 mai David a fait l’objet d’une soirée à la Bibliothèque nationale, menant un dialogue sur son écriture, ses voyages, ses impressions et les idées qu’il a acquises depuis le début de son séjour en Nouvelle-Zélande. Il a parlé de ses nombreuses rencontres avec les Néo-Zélandais.

Après l’entretien, le public a eu l’occasion de poser des questions à David à propos de son expérience.

Tenu sous les auspices des Amis du Randell Cottage, du Randell Cottage Writers Trust et de la Bibliothèque nationale, cet événement a eu lieu dans la salle de séminaire au rez-de-chaussée de la Bibliothèque nationale.

Originaire de la région du Cotentin en Normandie, David voyage souvent à l’étranger à la recherche d’inspiration pour ses œuvres. Son premier roman, Nullarbor, fût le résultat d’un séjour de deux ans en Australie, tandis que son roman 2013 Manuel El Negro a été écrit après quatre ans d’immersion en Andalousie en Espagne.

Tournée Alliance Française

Depuis mars 2015, David avait déjà participé à une série de conférences et de discussions littéraires dans des galeries d’art, universités et Alliance Française à travers le pays. Rencontrant des étudiants français, des francophiles et le grand public, David en a profité pour discuter du chemin qu’il a parcouru pour devenir écrivain ainsi que de ses expériences et aventures vécues lors des recherches effectuées pour son prochain roman.

David a participé à une conférence sur la littérature de voyage et l’écriture créative à l’Alliance Française de Wellington le 8 mai. La conférence a été animée par Damien Wilkins, directeur de l’Institut international des lettres modernes de l’Université de Victoria et ancien écrivain en résidence à Menton. Les deux auteurs ont comparé le processus de création littéraire en France et en Nouvelle-Zélande.

David s’est rendu ensuite à Palmerston North pour rencontrer les étudiants de l’Alliance Française et pour participer à deux événements publics. Le jeudi 14 mai - une discussion littéraire sur l’écriture et le voyage à l’Université Massey. Le dernier engagement public de cette tournée nationale a été un cocktail suivi d’une conférence littéraire qui a eu lieu le vendredi 15 mai à Palmerston North à la Bibliothèque de la Ville.

JPEG

Alliance Française de Wellington
Alliance Française de Palmerston North

David a également pris part à un événement ponctuel à Hawke’s Bay, en partenariat avec l’Association française d’Hawkes Bay et de la bibliothèque d’Hastings. La soirée "Franco Flamenco" a eu lieu le samedi 16 mai et a inclus solos de guitare et entretiens, ainsi qu’une séance de questions- réponses.

JPEG
Hawke’s Bay French Association

Le Randell Cottage

La Bourse d’écriture Randell Cottage a été créée en 2001 comme une résidence accueillant alternativement des écrivains français et néo-zélandais. David Fauquemberg a été accueilli au Cottage en Janvier 2015 après avoir été sélectionné par un jury composé de représentants de l’ambassade, du Randell Cottage Trust, de l’Université de Victoria, de l’Alliance française et de la Bibliothèque Nationale de Nouvelle-Zélande. Cette bourse d’écriture est destinée aux auteurs de nationalité française, dont les œuvres ont déjà été publiées, et capables de s’exprimer en anglais.

Découvrez plus sur l’auteur grâce à son site internet officiel : davidfauquemberg.com

Dernière modification : 26/09/2016

Haut de page