Devenez chef d’îlot - Appel à volontaires

Vous êtes résident en Nouvelle-Zélande ?
Dans le cadre de la mise à jour du plan de sécurité de la communauté française, l’Ambassade de France lance un appel à volontaires pour être chefs d’îlot sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Zélande, des Iles Cook et de Samoa. Le texte en encadré ci-dessous explique succinctement les missions d’un chef d’îlot.

L’ambassade vous remercie d’adresser votre candidature à l’adresse suivante : information.wellington-amba[a]diplomatie.gouv.fr .

* Vous devez être résident en Nouvelle-Zélande pour vous porter volontaire.

Bref descriptif des missions d’un chef d’îlot
Comme son nom l’indique, le chef d’îlot participe au dispositif de l’îlotage, base du plan de sécurité.

Chaque chef d’îlot est responsable d’un groupe de ressortissants. Afin d’être en mesure de les assister en cas de crise, il doit s’assurer auprès de l’officier de sécurité qu’ils sont régulièrement inscrits et que leur adresse n’a pas changé, qu’ils sont prêts à être contactés et à quitter leur domicile dès que la situation l’imposera.
En liaison avec le poste diplomatique ou consulaire, il tient à jour la liste des résidents français relevant de son îlot et se fait connaître de ceux-ci.

En plus de la liste des ressortissants de son îlot, il peut être remis au chef d’îlot (parfois également à son suppléant) un matériel de communication. Celui-ci pourra être de type téléphone GSM ou satellitaire, ou radio, UHF/VHF. Ces matériels sont destinés à communiquer avec l’ambassade en temps de crise. Il convient de veiller à leur entretien, de vérifier régulièrement leur fonctionnement et de toujours les conserver à portée de main. Il est capital que les chefs d’îlot sachent utiliser ces matériels et que des tests réguliers soient effectués avec l’ambassade.

PDF - 241.5 ko
GUIDE DU CHEF D’ILOT
Fiche à l’usage des chefs d’îlot participant au dispositif des plans de sécurité

Dernière modification : 14/02/2016

Haut de page