Dix Néo-Zélandais sur les traces de leurs ancêtres sur le front de la Somme [en]

JPEG - 73.4 ko

10 lycéens néo-zélandais se rendront en France du 10 au 25 septembre 2016 dans le contexte du centenaire de la Bataille de la Somme.
Ces jeunes agiront comme de « Jeunes Ambassadeurs » de leur pays, témoignant auprès de leurs correspondants de leur attachement au devoir de mémoire. Chacun d’eux représentera son école auprès du partenaire lié au projet de Grande Guerre.

Ils resteront deux semaines dans le nord-est de la France pour visiter les sites historiques et culturels où les soldats néo-zélandais ont contribué de manière significative à la guerre, en particulier sur les champs de bataille de la Somme : Longueval, le Cimetière Caterpillar Valley, Le Quesnoy et la carrière Wellington de la ville d’Arras. Ils seront accueillis dans des lycées et familles françaises et prendront part aux activités de leurs hôtes.

Il est également prévu qu’ils étendent leur voyage quelques jours en Belgique, visitant les villes de Kemmel, Ypres et Messines. A Longueval, le 15 septembre, ils participeront aussi à la cérémonie officielle du centenaire de l’engagement néo-zélandais dans la Bataille de la Somme.

En amont de leur voyage, chaque Jeune Ambassadeur kiwi mènera un projet impliquant toute son école, qu’il développera en partenariat avec une école française. Tous les participants retenus ont à cœur de partager régulièrement les connaissances qu’ils acquerront tout au long de ce projet.

Pour ce faire, ils tiendront un blog sur le site dédié www.sharedhistories.com, permettant de suivre leur préparation ainsi que le voyage, sous forme de photos et commentaires.

PNGCe voyage des Jeunes Ambassadeurs 2016 fait partie intégrante du programme de commémoration France – Nouvelle-Zélande , Shared Histories, « Mémoires héritées, histoire partagée », créé en 2014 dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre Mondiale.
Le programme permet à des écoles françaises et néo-zélandaises de nouer des partenariats pour imaginer des projets et des échanges scolaires autour de la thématique de la première Guerre Mondiale. Plus de 20 partenariats ont été créés depuis 2014. Ensemble, les élèves français et néo-zélandais effectuent des recherches sur un thème lié à la Première Guerre Mondiale afin de mieux comprendre les tenants et aboutissants du conflit et l’impact qu’il a eu sur leurs communautés, leurs écoles et leurs pays respectifs.

En juillet 2014, lors de l’ouverture de ce centenaire, un groupe de onze élèves néo-zélandais, âgés de dix-sept à dix-huit ans, furent parmi les premiers Jeunes Ambassadeurs. Leur retour d’expérience, qui inspira leurs pairs, fut partagé sur divers réseaux et médias, qu’il s’agisse d’interviews, de blogs ou lors d’un événement public à la Bibliothèque Nationale de Nouvelle-Zélande.

Le projet Jeunes Ambassadeurs est organisé par l’ambassade de France en Nouvelle-Zélande, National Adviser for French Language (ILEP) et New Zealand Association of French Teachers (NZAFT). Le projet bénéficie du soutien de la Commission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale et le Fonds d’Amitié France-Nouvelle-Zélande.

Restez connectés avec les élèves et suivez l’évolution du projet : #ya2016nz.

Dernière modification : 19/09/2016

Haut de page