John Key en France pour le 14 juillet [en]

Dans le contexte du centenaire de la Bataille de la Somme, la France commémore la contribution des troupes ANZAC (Corps d’armée australien et néo-zélandais) mises à l’honneur à l’occasion du 14 juillet. Invité par le Président de la République François Hollande, le Premier Ministre néo-zélandais John Key assistera au défilé sur les Champs Elysées. Aux côtés du Président, il regardera les 85 soldats néo-zélandais qui prendront part au défilé aux côtés des soldats australiens.

Lors de son séjour en France, le Premier Ministre néo-zélandais s’entretiendra avec le Président François Hollande ainsi qu’avec Manuel Valls, deux mois après la visite du Premier Ministre français à Auckland les 1er et 2 mai 2016.
Ces deux entretiens permettront d’approfondir les échanges autour de notre coopération bilatérale, de notre partenariat dans le Pacifique, des questions de paix et de sécurité internationale et de notre relation économique dans un contexte post-Brexit.
John Key ravivera aussi la flamme du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

« C’est un honneur pour la Nouvelle-Zélande d’avoir été invitée, avec l’Australie, à prendre part à ces commémorations. Je suis ravie de m’associer aux membres de forces armées néo-zélandaises afin de rendre hommage à nos soldats qui se sont battus et sont morts en France. » a déclaré John Key.

L’ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande, Mme Florence Jeanblanc-Risler accompagnera le Premier Ministre John Key lors de ce déplacement.

PNG - 680.4 ko

« L’invitation de la France à la Nouvelle-Zélande de prendre part au 14 juillet est un geste fort par lequel nous commémorons le sacrifice partagé de nos soldats lors de la Première Guerre Mondiale. C’est un pan important de notre histoire commune sur lequel nous continuons de bâtir notre relation. »

Des milliers de soldats néo-zélandais ont combattu lors de la Bataille de la Somme et 2000 d’entre eux y sont morts.
Plus d’informations : La Nouvelle-Zélande sur le front occidental

Autres événements commémoratifs de la contribution néo-zélandaise lors de la Première Guerre Mondiale :

Cérémonies officielles de commémoration pour le centenaire de l’engagement néo-zélandais dans la Bataille de la Somme.
Jeudi 15 septembre 2016, trois cérémonies à Longueval marqueront le centenaire de l’engagement néo-zélandais dans la Bataille de la Somme. Seront présents des représentants de la France et de la Nouvelle-Zélande. Quatre jeunes représentants des Îles Cook, Samoa, Niue et Tonga ont été sélectionnés par les autorités néo-zélandaises pour participer à ces cérémonies.

Un mémorial français à Wellington
A l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, et à l’invitation des autorités néo-zélandaises, un monument commémoratif français sera construit au sein du Pukeahu National War Memorial Park à Wellington, et inauguré en 2018. Le lauréat du concours d’architecture lancé en Nouvelle-Zélande sera chargé par la France de la conception et de la réalisation du mémorial. 43 projets ont été soumis. Le design final sera annoncé le 11 novembre.

Jeunes ambassadeurs 2016
10 lycéens néo-zélandais ont été sélectionnés pour se rendre en France du 10 au 25 septembre 2016 dans le contexte du centenaire de la Bataille de la Somme. Ils visiteront les sites liés à l’engagement néo-zélandais dans la Grande Guerre, tels que les champs de bataille de la Somme, Longueval et le mémorial néo-zélandais, le cimetière de Caterpillar Valley, le Quesnoy et Arras. A Longueval, le 15 septembre, ils participeront aussi à la cérémonie officielle du centenaire de l’engagement néo-zélandais dans la Bataille de la Somme.
Le projet Jeunes ambassadeurs s’inscrit dans le programme Shared Histories, un programme d’échanges scolaires entre la France et la Nouvelle-Zélande à l’occasion du Centenaire de la Grande Guerre.

Dernière modification : 04/08/2016

Haut de page