« Vendémiaire » en Nouvelle-Zélande pour les commémorations ANZAC [en]

Après sa participation aux opérations humanitaires au Vanuatu, la frégate Vendémiaire est arrivée à Wellington le 22 avril pour participer aux commémorations ANZAC.

Commémorations ANZAC

Au cours de l’escale du Vendémiaire, son équipage assistera au défilé officiel aux côtés des militaires néo-zélandais. Le commandant du Vendémiaire, le capitaine de frégate Hervé Siret assistera aussi à quatre cérémonies officielles à Wellington le 25 avril, dit « ANZAC Day ».

JPEG

L’escale du Vendémiaire coïncide avec la forte participation de la France aux commémorations de la 1ère Guerre Mondiale en 2015.

Une délégation des sénateurs français menée par M. Jean-Marie Vanlerenberghe, Président du groupe parlementaire d‘amitié franco-néo-zélandais et représentant officiel du Président de la République aux commémorations ANZAC, est actuellement en Nouvelle-Zélande pour rendre hommage aux troupes néo-zélandaises. Le maire d’Arras a lui aussi fait le déplacement accompagné d’une délégation de trois personnes et participera également aux commémorations.

En outre, dans le cadre d’une campagne de récompenses des vétérans néo-zélandais ayant contribué à la libération de France, huit vétérans ont été décorés de la Légion d’Honneur mardi 14 avril par l’Ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande, S.E. Mme Florence Jeanblanc-Risler.

FNS Vendémiaire

Une part importante de la mission de la frégate est de participer aux actions humanitaires. Basée à Nouméa, la frégate et ses 95 marins ont rapidement reçu l’ordre d’apporter leur aide au Vanuatu, récemment dévasté par le cyclone Pam. Le Vendémiaire a quitté Nouméa le 18 mars avec, à son bord, des représentants de la Croix Rouge et une douzaine de soldats du Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie. La frégate a servi de plateforme logistique et ses deux hélicoptères ont livré du matériel humanitaire dans des zones inaccessibles et apporté une assistance médicale à la population.

JPEG

Cinquième bâtiment d’une série de six, la frégate « Vendémiaire » a été admise au service actif en 1993. Son nom désigne le mois des vendanges (du 22 septembre au 21 octobre) dans le calendrier révolutionnaire instauré le 22 septembre 1792. Le Vendémiaire est le second bâtiment à porter ce nom après un sous-marin à vapeur de la série des 18 sous-marins du type « pluviôse » du programme 1905.

Les autres missions du Vendémiaire incluent :

  • Surveillance des territoires français
  • surveillance des ZEE
  • surveillance des pêches,
  • lutte contre la contrebande
  • lutte contre la pollution
  • action de l’Etat en mer et police de la navigation

Un spécialiste de guerre de surface, Commander Hervé Siret a pris le commandement de la frégate de surveillance Vendémiaire le 1er août 2014. Un membre de la marine national depuis vingt ans, Commandant Siret a participé aux missions maritimes en Guyane, la Méditerranée et les Océans Indien et Atlantique.

Dernière modification : 25/09/2016

Haut de page