Lancement du festival du film français dans la capitale [en]

Le festival du film français bat son plein en Nouvelle-Zélande depuis 3 semaines ! Après Auckland, Christchurch, Nelson et Timaru, le festival ouvrait hier soir à Wellington avec le film La Famille Bélier.

Décrit comme « une comédie tendrement loufoque », le film porte sur Paula (Louane Emera). Seule dans sa famille à ne pas être sourde, on découvre le rôle indispensable d’interprète qu’elle endosse pour ses parents et son jeune frère. Puis son professeur (Eric Elmosnino) lui découvre un don pour le chant et l’encourage à tenter sa chance à Paris, la jeune fille est alors confrontée à un choix de vie.

© Alliance Française French Film Festival - JPEG

Devant la salle comble de The Embassy Theatre, Sarah Reese, Directrice du festival, Stephen Hay, président de l’alliance française de Wellington et S.E. Mme Florence Jeanblanc-Risler, Ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande se sont réjouis de lancer les festivités à Wellington.

Dans un discours traduit en langue des signes, Mme Jeanblanc-Risler s’est dite impressionnée de l’enthousiasme démontré par le public néo-zélandais pour cette nouvelle édition du festival du film français. Un enthousiasme partagé par le reste du monde puisque 2014 était une année record pour le cinéma français avec plus de 200 millions de billets vendus en France et plus de 110 millions dans le monde.

L’ambassadeur a salué le travail formidable de l’équipe du festival, la qualité du programme et l’initiative ‘Stars of tomorrow’ qui met à l’honneur les talents émergents français, avec cette année, Julie Georgia Bernard, réalisatrice du documentaire Le Temps suspendu (Handmade with love) qui arrivera prochainement à Wellington.

Elle a par ailleurs encouragé chacun à découvrir le biopic Apocalypse, projeté dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale et dont la productrice Josette Normandeau animera une série de questions-réponses après la projection du 1er volet.

Plus de 700 personnes ont assisté à la soirée parmi lesquelles des représentants du corps diplomatique, du Gouvernement et de la mairie de Wellington. Le film avait aussi attiré une large représentation de la communauté des sourds et malentendants de la région.

Pour plus d’informations sur le festival, rendez-vous sur le site : frenchfilmfestival.co.nz

Découvrez la vidéo réalisée par l’équipe du festival qui vous invite à les suivre dans l’organisation des soirées d’ouverture à Auckland et Christchurch !

Dernière modification : 26/09/2016

Haut de page