Participation de la Nouvelle-Calédonie au programme international de forages océaniques

Dans le but d’améliorer la connaissance des structures géologique sous-marines de la région Pacifique, des chercheurs de Nouvelle-Zélande et de Nouvelle-Calédonie ont déposé, en collaboration avec leurs partenaires internationaux (Australie, USA, Japon, France), une demande de campagne de forages profonds auprès du programme international « Integrated Ocean Drilling Program » en Avril 2013.
Cette campagne propose de réaliser 6 forages océaniques dans la zone maritime située entre l’Australie, la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande.

Dans le cadre de ce programme, GNS Science NZ organise actuellement un workshop international auquel participent deux chercheurs néo-calédoniens, Julien Collot géophysicien marin au Service Géologique de Nouvelle-Calédonie (SGNC) et Samuel Etienne, sédimentologue à l’ADECAL-Technopôle (Agence de développement économique de la Nouvelle-Calédonie). Cet atelier qui se déroule à Wellington du 9 au 13 février, a pour but de synthétiser les interprétations géologiques, positionner les sites de forages, et finaliser la rédaction de la demande de campagne de forages océaniques programmée en 2016. Cette demande doit être soumise au programme international de forages océaniques (Integrated Ocean Drilling Program, IODP) en avril 2015.

Le programme IPOD

Le programme international de forages océaniques (Integrated Ocean Drilling Program, IODP) est un programme scientifique international destiné à l’étude de la géologie sous-marine par la réalisation de forages profonds dans la lithosphère océanique. Il regroupe sept partenaires, à savoir, les États-Unis et le Japon (organismes directeurs), le consortium européen ECORD (membre contributeur émanant de 13 pays européens, dont la France), la République populaire de Chine, la Corée du Sud, le consortium Australie-Nouvelle-Zélande et l’Inde (membres associés). Les données et les échantillons recueillis à bord des navires de forage sont mis à la disposition des chercheurs et des universitaires sur une base de libre accès une fois que les chercheurs des missions d’exploration ont terminé leurs travaux initiaux.

Depuis Aout 2014, les données acquises par la campagne de géologie marine TAN1409 ont fait l’objet d’analyses et interprétations conjointes par le Service Géologique de Nouvelle-Calédonie (SGNC) et GNS Science en Nouvelle-Zélande.

Les objectifs de la campagne de forages IODP 832 "Initiation de la Subduction et Climat Paleocene", programmée en 2016, sont de caractériser un événement tectonique majeur ayant affecté le Sud-Ouest Pacifique à l’Eocène, et de comprendre la dernière période au cours de laquelle la terre était soumise à un climat très chaud.

Dernière modification : 26/09/2016

Haut de page