Pierre Furlan, lauréat français 2004-2005

JPEG

Le nouveau lauréat est un écrivain français, Pierre FURLAN, qui résidera au Randell Cottage d’octobre 2004 à mars 2005.

Pierre Furlan, romancier, nouvelliste, traducteur et critique de théâtre, a noué un lien particulier avec la Nouvelle-Zélande en traduisant trois de ses écrivains actuels : d’abord Alan Duff, puis Elizabeth Knox et Geoff Cush. C’est dire que la Nouvelle-Zélande, où il vient pour la première fois, nourrit depuis longtemps son imaginaire. Le décalage entre cet imaginaire et la réalité qu’il découvrira devrait être source de fiction - car c’est là, dans le dérangement du familier, que Pierre Furlan aime situer son travail d’écrivain, comme le montre clairement le recueil de nouvelles L’Atelier de Barbe-Bleue (Actes Sud, 2002).

Pierre Furlan a par ailleurs écrit des pièces radiophoniques et exercé pendant sept ans une activité de critique de théâtre. Mais sa proximité avec le monde des plasticiens est plus importante encore comme source d’inspiration. Deux de ses livres ont été publiés en collaboration avec l’artiste belge Alain Petre, et surtout la grande figure du peintre suisse Louis Soutter apparaît dans trois de ses œuvres de fiction, principalement dans le roman La Tentation américaine (Actes Sud, 1993) et dans le récit Le Violon de Soutter (Esperluète, 2003).

Il est né en 1943 en Lot-et-Garonne. Après une adolescence en Californie et des études à l’université de Berkeley, il s’est installé à Paris.

D’autres renseignements sont disponibles sur les sites suivants :

www.actes-sud.fr

Dernière modification : 28/11/2014

Haut de page