Première conférence d’Etienne de France [en]

L’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande et Te Whare Hēra Wellington International Artist Residency sont ravis d’accueillir Etienne de France, premier artiste français en résidence, à Wellington.

Conférence d’Etienne de France

JPEGEtienne de France donnera sa première conférence le mardi 8 mars à Massey University. Lors de sa présentation, il parlera de ses pratiques créatives et de ses projets de résidence. Etienne montrera des exemples de ses précédents et actuels projets et parlera du thème central de sa pratique artistique : la relation entre la nature et les paysages modifiés. En utilisant le format du documentaire de fiction et en remettant en question le rôle du paysage comme un espace de lutte et d’imagination, l’artiste développera l’approche de son nouveau projet Le navire vert. Des rafraîchissements seront servis après la conférence, et les invités pourront alors le rencontrer.

Mardi 8 mars – 18h
The Pit – Te Ara Hihiko (Block 12)
“Entrance E” par Tasman Street
Massey University Wellington
Entrée gratuite
Trouvez l’évènement sur Facebook ICI.

Etienne de France

JPEGNé en 1984 à Paris, Etienne de France est un artiste plasticien vivant et travaillant à Paris. Diplômé d’une licence en Histoire de l’Art et Archéologie de la Sorbonne Paris 1 (2002-2005), il poursuit ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Reykjavik en Islande (2005-2008) où il obtient un Bachelor en Arts Visuels.

Étienne de France mène un travail pluridisciplinaire et fragmentaire s’articulant autour du processus de recherches plastiques et conceptuelles, mêlant fiction et réalité. À travers les champs artistiques, scientifiques, architecturaux ou sociologiques, il déploie des formes diverses. Sa pratique fait appel à une multitude de supports tels que l’écriture, la vidéo, la photographie, le dessin, ou la sculpture. Il élabore à partir du paysage, des cartographies fictionnelles et narratives.

Etienne est en résidence de février à avril 2016.
Pour en savoir plus d’Etienne de France, cliquez ICI

La résidence d’Etienne est soutenue par l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande.

Te Whare Hēra

Te Whare Hēra – Wellington International Artist Residency est proposée par Massey University et l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande, avec le soutien de la mairie de Wellington et de l’Institut français. Elle permet d’accueillir des artistes contemporains français en Nouvelle-Zélande pour les éditions 2016, 2017 et 2018.

Dernière modification : 13/03/2016

Haut de page