Programmes bilatéraux- Dumont d’Urville [en]

Programme bilatéral franco-néo-zélandais de coopération scientifique

Appel d’offres 2016 : du vendredi 12 juin au vendredi 18 septembre 2015 (pour projets ayant lieu en 2016/2017)

JPEG

En novembre 2005, un accord a été signé entre le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, et de la Recherche côté français, et le Ministère de la Science et de l’Innovation côté néo-zélandais (ancien MoRST). Cet accord a pour but de promouvoir et de soutenir la coopération scientifique et technologique entre la France et la Nouvelle-Zélande dans les secteurs public et privé. Pour le moment, les domaines de recherche subventionnés sont ceux de l’alimentation, l’agriculture, la pêche, et les biotechnologies ; les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ; la nanoscience ; la biodiversité. La France et la Nouvelle-Zélande ont toutes deux alloué des sommes de NZ$ 90 000 par an au programme Dumont d’Urville qui subventionne les déplacements entre les deux pays. L’implication de jeunes chercheurs dans le programme est encouragée.

Les dossiers de candidatures doivent être déposés à la fois côté néo-zélandais et côté français, de mi-juin à mi-septembre chaque année. Les décisions sont prises en décembre, pour des projets débutants à partir du mois de janvier suivant.

Pour les déposer côté français, connectez-vous sur le site CampusFrance :
http://www.campusfrance.org/fr/dumont

Pour plus d’informations, contactez : cooperation.wellington-amba[a]diplomatie.gouv.fr

Pour les déposer côté néo-zélandais, connectez-vous sur le site de la Royal Society of New Zealand :
http://www.royalsociety.org.nz/programmes/funds/international-relationships/durville/.

Vous pouvez contacter Josie Reid pour plus d’informations : Josie.Reid[a]royalsociety.org.nz.

Dernière modification : 26/09/2016

Haut de page