Résidence Te Ataata : les deux premiers lauréats annoncés [en]

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade et Auckland University of Technology (AUT) ont annoncé cette semaine les premiers lauréats de la résidence technologies créatives toute nouvellement créée : Te Ataata.

JPEG

Les lauréats français, Raphaël Pluvinage et Marion Pinaffo, tous les deux diplômés d’ENSCI- Les ateliers, la première école nationale supérieure exclusivement consacrée à la création industrielle et au design en France, intègreront la résidence à AUT COLAB à partir de septembre, pour trois mois. Leur recherche se concentrera sur le développement de l’électronique imprimée et l’art interactif, deux sujets sur lesquels ils ont déjà travaillé au sein de leur entreprise de design, Papier Machine.

JPEG

La co-directrice de Colab, Frances Joseph entrevoit dans cette résidence un potentiel de développement de nouveaux projets ainsi que le renforcement des relations académiques :
« Nous sommes très emballés par le potentiel de ce nouveau partenariat qui permet non seulement un échange d’expertises mais aussi une immersion culturelle pour Raphaël et Marion. Le digital et les nouveaux médias sont en plein essor en France et Colab va grandement bénéficier de cette résidence. Ce programme va leur permettre de développer de nouvelles recherches et coopérations avec des praticiens néo-zélandais. »

Raynald Belay, Conseiller de Coopération de l’ambassade se montre aussi très enthousiaste quant aux opportunités qu’offre ce nouveau projet :
« Cette résidence est une fantastique opportunité pour les artistes français émergents qui pourront partager leur savoir-faire, développer de nouvelles relations et travailler avec les créateurs et chercheurs néo-zélandais. Ces dernières années, la France est devenue une plaque tournante du digital et des nouveaux médias et ses artistes, parmi lesquels certains sont aujourd’hui mondialement reconnus, recherchent activement de nouveaux contacts internationaux et un environnement vibrant. C’est exactement ce que Te Ataata, Auckland et Colab vont offrir à Marion et Raphaël : un milieu favorisant l’hybridation entre disciplines, technologies et participation des publics. »

Pour plus d’information sur ce programme de résidence, cliquez ICI.

Raphaël Pluvinage, récemment diplômé de l’ENSCI – Les Ateliers, est un artiste et designer chez Superflux à Londres. Il est aussi membre de La Paillasse et a été intervenant lors du séminaire ‘Matériaux interactifs’ de l’ENSCI – Les Ateliers. Ses travaux ont été exposés à la Gaite Lyrique (Paris) ainsi qu’à la Biennale du design (St Etienne).

Marion Pinaffo est une designer, elle aussi diplômée de l’ENSCI – Les Ateliers et de l’ENSAAMA Olivier de Serres. Elle travaille en tant que designer-produit indépendant pour les studios Doshi-Levien (Londres). Ses travaux ont été exposés à la Biennale du design, aux ‘Sunny Memories’ de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Lausanne, Paris, New-York, Berlin) et au festival du numérique Futur en Seine (Paris).
PNG
Te Ataata
Te Ataata est un programme franco-néo-zélandais qui invite un praticien professionnel français du numérique pour une résidence de trois mois au sein de l’excellent Colab de l’Auckland University of Technology (AUT).
Les candidatures peuvent émaner d’artistes, de designers, de chercheurs et universitaires ou d’autres praticiens confirmés du numérique engagés dans une démarche de création utilisant les nouveaux média et les outils numériques. Cette résidence a pour objectif de développer des passerelles entre les écosystèmes français et néozélandais et d’esquisser des rapprochements entre créateurs des deux pays et leur institution.

Colab
Colab est un ‘collaboratoire’ dédié à la recherche, l’enseignement et l’expérimentation des technologies créatives. Colab mène des programmes universitaires et publics, soutient le développement et les démonstrations des formes de digital et de nouveaux média et connecte les organisations culturelles et scientifiques avec pour objectif d’encourager et de promouvoir les coopérations et les échanges.

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle
La résidence Te Ataata a été initiée par le Service de Coopération et d’Action Culturelle afin de promouvoir les échanges entre les écosystèmes créatifs de France et de Nouvelle-Zélande. Pour plus d’informations sur le Service de coopération et d’action culturelle, cliquez ICI.

Dernière modification : 15/11/2015

Haut de page