Soyez préparés !

Avant le séisme

1.Prenez soin de connaitre votre environnement proche, les voies d’accès et de dégagement à votre domicile, vos voisins, le « Centre de Civil Defence » dont vous dépendez. Effectuer une reconnaissance de plusieurs itinéraires possible pour s’y rendre est recommandé. Prenez contact avec votre City Council pour localiser celui dont vous pourriez dépendre.

2.Repérer les abris possibles dans chaque pièce : contre les murs de soutien, sous les tables ou bureaux en bois dur.

3.Repérez les endroits critiques : fenêtres, miroirs, objets suspendus, cheminée, meubles en hauteur ou non scellés aux murs et essayez autant que possible de les rendre moins dangereux (objets fragiles, lourds ou coupants sur les étagères du bas, attaches des meubles fixées aux murs, loquets de fermeture aux portes des placards, renforcement des supports d’objets suspendus…)

4.Ayez une torche électrique et un extincteur dans chaque pièce de votre foyer

5.Sachez comment fermer les conduites d’eau, de gaz et d’électricité

6.Conservez vos documents personnels importants dans un endroit sûr.

7.Préparez un kit de survie pour un minimum 1 personne / 3 jours :
- Couvertures ou sacs de couchage ;
- Bâche en film plastique épais ;
- Vêtement et chaussures de rechange chaud ;
- Articles de toilettes ;
- Papier et crayons ;
- Tablettes de purification d’eau ;
- Bougies et allumettes ;
- Ouvre-boite ;
- Argent liquide ;
- Nourriture non périssable (conserves) ;
- Torche électrique, radio transistor ;
- Trousse de secours avec produits de premier soins (alcool, pansements, aspirine…) et tous médicaments indispensables accompagné d’une copie de la prescription ;
- Prévoyez beaucoup de bouteilles d’eau (3 litres par jour et par personne).

Pendant le séisme

1. Vous êtes à l’intérieur

- Eloignez-vous des fenêtres et des murs extérieurs ;
- Mettez-vous le plus rapidement possible sous une table (Drop, Cover & Hold comme ils disent en Nouvelle-Zélande)

2. Vous êtes à l’extérieur

- Trouvez un endroit libre de chutes d’arbres et de bâtiments, murs ou poteaux électriques ;
- Si vous êtes en voiture, arrêtez-vous sur le bord de la route et restez dans votre voiture jusqu’à la fin du tremblement de terre.

Après le séisme

Des secousses post-séismes « répliques » sont fort probables : gardez votre calme !

1.Essayer d’écouter la radio, une station d’information continue par exemple et suivez leurs conseils

2.Soignez vos blessures éventuelles et celles des personnes autour de vous.

3.Evitez d’utiliser le téléphone sauf pour informer les secours de blessés graves ou de départs d’incendie. Privilégiez le recours au « SMS » dans vos échanges.

4.Vérifiez que les installations de gaz, d’eau et d’électricité sont bien fermées.

5.Condamnez les pièces endommagées de votre habitation et ne l’évacuez qu’en cas de danger.

6.Signalez à votre « chef d’îlot » votre situation.

Comment bien se préparer ? » où se renseigner ?

De précieux conseils en matière de préparation aux risques naturels pouvant survenir en Nouvelle-Zélande sont disponibles sur les sites web du « Ministry of Civil Defence & Emergency Management » http://www.civildefence.govt.nz/ et http://www.getthru.govt.nz/ ainsi que sur le site web du Ministère des Affaires Etrangères et du développement International http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/infos-pratiques-20973/risques/risques-naturels/ .

Dernière modification : 09/10/2014

Haut de page